Le tir a l’arc est un sport d’intérieur et de plein air, ce qui signifie du plaisir toute l’année ! Mais que vous soyez à l’intérieur ou à l’extérieur, le tir à l’arc change lorsque vous déplacez votre cible à 20 mètres (ou 18 mètres, selon le jeu auquel vous jouez) et plus. Que vous commenciez ou que vous deveniez plus sérieux en tir à l’arc, considérez ces quelques astuces pour améliorer vos tirs.

Commencez votre apprentissage avec un enseignement expérimenté

Ce n’est pas un concept difficile de placer une flèche sur un arc, d’entailler l’extrémité, de reculer et de la lancer sur quelque chose. On peut probablement dire la même chose du golf. Cependant, il y a une énorme différence entre simplement tirer une flèche et déterminer son oeil directeur pour tirer avec adresse et grâce. Pour commencer, la meilleure chose à faire est d’apprendre les bases du sport auprès d’un expert. Cela permettra de s’assurer que la formation est pratiquée correctement et que les blessures sont évitées. Trouver un entraîneur professionnel ou un mentor peut se faire en se joignant à un club de tir à l’arc local ou en embauchant un entraîneur. Les deux peuvent fournir des instructions sur les bases, permettant une bonne base en tir à l’arc avant de progresser davantage.

Flèche vers le haut

Est-ce que vos flèches devraient être différentes quand vous tirez à 20 mètres au lieu de 25 ou 30 mètres ? Peut-être. Certains archers pensent qu’il est avantageux de tirer à l’arc avec des flèches de plus grand diamètre à l’intérieur. C’est parce que les flèches plus grosses attrapent les lignes sur les anneaux de pointage de la cible plus facilement, ce qui génère des scores plus élevés. Mais plus grand n’est pas toujours mieux. Les flèches trop grandes pour votre arc pourraient ne pas fléchir suffisamment, ce qui signifie qu’elles manqueront leur cible plus qu’elles ne la toucheront. La solution ? Travaillez d’abord votre tir, car des flèches plus grosses ne remplaceront jamais une bonne technique.

La visée : pas tout à fait ce qu’il y a de mieux à faire

Une fois que vous avez déterminé votre oeil directeur et étiré votre corde d’arc, il est temps de viser, n’est-ce pas ? Mais à quel point devez-vous viser ? Certains archers et entraîneurs de haut niveau disent qu’il faut viser autant que possible, tandis que d’autres disent qu’il ne faut pas viser tant que l’on n’est pas suffisamment concentré sur le maintien de la tension des muscles du dos. Notre conseil ? Faites preuve de prudence : Regardez votre cible avant de lever votre arc, mais une fois que vous commencez à dégainer, ne visez pas la cible tant que vous n’êtes pas complètement en position de tir. Ensuite, limitez votre visée à moins de trois secondes pour un arc recourbé et de cinq à six secondes pour un arc à poulies. Cela permet d’éviter de viser trop haut, une mauvaise habitude qui peut nuire à votre tir.