La chasse à l’arc est une pratique soumise généralement à une réglementation spécifique. Si dans des sociétés traditionnelles, ce type de chasse peut être une source de nourriture, cette pratique de chasse au moyen d’un arc et des flèches peut aussi être considérée comme un loisir.

Les conditions requises pour pouvoir chasser à l’arc en France

Légalement, la chasse à l’arc en France nécessite la possession d’un permis de chasse, la validation annuelle de cette autorisation, une assurance en cours de validité ainsi qu’une attestation de chasse à l’arc. Ce dernier document est délivré suite à la participation d’une journée de chasse obligatoire. Cette journée de chasse représente une session de formation spécifique qui est dispensée par les fédérations départementales des chasseurs.

La formation s’adresse aux personnes ayant plus de 14 ans. Pour réglementer cette pratique, la législation française a déterminé les règlements des chasseurs depuis 1995. Ce type de règlement autorise les chasseurs à chasser à l’arc tout type de gibier autorisé à être chassé en France. La chasse à l’arc est autorisée pour divers types de gibier allant du plus petit au plus grand.

Différentes catégories de chasse à l’arc

Une chasse à l’arc représente une chasse à tir qui peut être pratiquée de plusieurs manières. Durant les périodes de chasse ouverte, on distingue la chasse à l’approche, en battus, à l’affût et aux petits gibiers au sol et au vol. Pour pouvoir pratiquer la chasse à tir avec un arc et des flèches, il est indispensable de disposer de matériels adaptés. L’équipement du chasseur à l’arc varie selon le type de gibier que l’on souhaite capturer. Un bon chasseur doit connaître le territoire et les habitudes de la faune pour augmenter ses chances de capturer sa proie. La réussite de la chasse varie en fonction de la maîtrise des techniques de chasseurs.

Comment faire pour réussir à chasser à l’arc ?

Ceux qui souhaitent réussir à capturer sa proie au cours d’une séance de chasse à l’arc doivent faire preuve de patience et de persévérance. Le chasseur expérimenté sait se déplacer en silence et durant les séances de chasse, il pourra faire preuve de mimétisme. Se déplacer en pleine nature nécessite une bonne condition physique, un entraînement régulier à la chasse à tir ainsi qu’une maîtrise de soi infaillible.

Si l’arc traditionnel permet d’effectuer des tirs rapides et instinctifs sans matériel de visée, l’arc à mécanisme appelé également arc à poulies est un dispositif capable d’augmenter la précision du tir. La présence d’un viseur et d’un mécanisme supplémentaire permet à l’arme de tir de bénéficier d’une vitesse de sortie de flèche plus importante. Les chasseurs qui utilisent un arc à poulies devront fournir moins d’efforts pour la traction de la corde.